Frédéric LE GUÉVEL
Bonjour,
Voici mes toutes récentes créations. (huile sur toile)

Depuis quelques années, je me suis tourné vers une peinture résolument vive et colorée, révélant les paradoxes d'une société hyper connectée, ballotée entre ses peurs et ses rêves de bonheur.

Look around you

(89x116 cm) Huile sur toile

Advertising space

(89x116 cm) Huile sur toile

Viva Las Vegas

(89x116 cm) Huile sur toile

Youth doesn't last

(89x116 cm) Huile sur toile

After loving you

(89x116 cm) Huile sur toile

Just a glance

(60x60 cm) Huile sur toile

Love in vain

(50x100 cm) Huile sur toile

Fashionable

(70x70 cm) Huile sur toile


On reste la cible

(60x60 cm) Huile sur toile


Outside it's America

(97x146 cm) Huile sur toile


Exit

(97x146 cm) Huile sur toile


Hide your love away

(89x116 cm) Huile sur toile

Every breast you take

(89x116 cm) Huile sur toile

Silence is wrong

(89x116 cm) Huile sur toile

Lonesome tonight

(97x130 cm) Huile sur toile

Night Shop

(89x116 cm) Huile sur toile


L'imprudence

(89x116 cm) Huile sur toile


Darkness

(60x60 cm) Huile sur toile


Bad girl

(40x40 cm) Huile sur toile


L

L’artiste n’est que s’il évolue au cours du temps… C’est pourquoi je développe depuis toujours un style vif et coloré qui diffère d’une toile à l’autre. Il y a trois ans, dans la lumière hivernale de mon atelier, je me suis lancé un nouveau défi : revenir au dessin figuratif dans un univers Pop Art contemporain. De ce travail évolutif, de cette remise en cause artistique, sont nées une série de toiles grâce auxquelles je me suis forgé peu à peu un nouveau style.

" Si vous pouviez le dire avec des mots, il n'y aurait aucune raison de le peindre." Edward Hopper.

G

Si les thèmes abordés sont vastes, mon travail reste fortement inspiré par les relations humaines. De toile en toile, je cherche à bousculer les idées reçues et faire tomber certains préjugés. Sous des aspects légers, humoristiques ou graves, la critique est là, sous-jacente, et la dérision omniprésente.

C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche. Ma peinture est un espace de questionnement ou les sens qu’on lui prête peuvent se faire et se défaire. Parce qu’au bout du compte, l’œuvre vit du regard qu’on lui porte. Elle ne se limite ni a ce qu’elle est, ni a celui qui l’a produite, elle est faite aussi de celui qui la regarde. Je ne demande rien au spectateur, je lui propose une peinture : il en est le libre et nécessaire interprète." Pierre Soulages.